Test du No-No, épilateur flash à domicile

Test du No-No, épilateur flash à domicile

Le No-No distribué en France par les magasins Sephora, a debarqué sur le continent européen il y a quelques années après avoir connu le succès aux Etats-Unis. Basé sur un concept breveté dénommé Thermicon™ cet épilateur à domicile envoie aux poils qu’il coupe, une pulsation flash qui, à l’avenir, rendra la repousse moins importante et détruira même certains poils définitivement.

Voilà en ce qui concerne la théorie, dans les faits, les avis diffèrent beaucoup d’une expérience à une autre, même si une majorité des utilisatrices semblent plutôt contentes de leur achat.

Débutons par les points positifs de cet appareil d’épilation définitive ou semi définitive à domicile. L’élément qui revient le plus souvent, c’est la disparition des poils incarnés et points rouges à la repousse, ceci est non negligeable. Deuxième bon point, la diminution régulièrement constaté, de la repousse des poils, voire la disparition complète, dans certaines zones, de la repousse, ceci à condition de bien s’appliquer à suivre les recommandations d’utilisation particulièrement contraignantes. Enfin, dernier élément positif, le procédé est quasi indolore.

Ce No-No comporte tout de même plusieurs points négatifs, le premier étant son prix relativement élévé en Europe, puisqu’il vous faudra déboursé 199 euros, le tarif est étonnamment moins élevé de l’autre côté de l’atlantique. Deuxième élément peu positif, les recharges de lames, qui sont assez difficiles à trouver et dont le prix est plutôt élevé si on considère déjà le prix d’achat de l’épilateur. A noter, la contrainte de l’utilisation très régulière du No-No (2 à 3 fois par semaine) durant les 3 premiers mois, c’est à ce prix que vous obtiendrez des résultats significatifs. Pour finir en ce qui concerne les mauvais points, la petite odeur de « cochon grillé » lors de l’utilisation.

Désormais, à vous de vous faire votre propre opinion et de craquer ou pas pour l’achat du petit phénomène de chez Sephora.